Vous êtes ici

TRIBUNE

L’OARA est solidaire de toutes les revendications portées par les acteurs du spectacle vivant qui s’expriment notamment en Nouvelle-Aquitaine par l’occupation de nombreux théâtres (Poitiers, Pau, Bordeaux, Tulle, Périgueux, Niort, Bayonne, La Rochelle…) ou qui ont été entendues lors de la mobilisation nationale « Feu vert pour la culture » du week-end des 20 et 21 mars derniers. Pour témoigner de notre soutien à ces mouvements, nous offrons une tribune à celles et ceux qui les animent en leur confiant l’éditorial de la Lettre mensuelle de l’OARA.

La Sociale, un avenir en commun

Suite au mouvement initié le 4 mars dernier au Théâtre National de l'Odéon, ce début de printemps voit naître une mobilisation croissante et inédite au niveau national. On dénombre aujourd’hui en France une centaine de lieux de culture occupés afin de dénoncer la précarité des professionnels des secteurs dits "non-essentiels" et les nouvelles réductions des droits sociaux.

Initiée par des professionnel.le.s  du spectacle, des activités artistiques et culturelles cette mobilisation n’est cependant pas catégorielle, elle concerne les précaires, les intermittent.te.s de l’emploi, salariés.es ou non-salariés.es. Les travaux et les débats se déroulant dans les établissements occupés sont nourris par des artistes-autrices-auteurs, plasticien.ne.s, livreurs à vélo, maîtres d'hôtels, précaires d'autres secteurs empêchés, collectifs de chômeurs.seuses, étudiant.e.s en école d'art, lycéen.ne.s, etc. Les réalités, les difficultés évoquées par chacun.e sont celles de toutes et tous.

Le 23 mars, après s'être retiré du Grand-Théâtre, le Collectif Bordeaux Occupation 2021, a rejoint la mobilisation en investissant Rock School Barbey. Ses revendications rejoignent celles qui se sont exprimées nationalement : préservation des conquis sociaux et conquête de nouveaux droits. Outre le retrait des décrets gouvernementaux réformant l'assurance chômage, elles demandent la prolongation de l'année blanche et son élargissement à tous les travailleur.leuse.s précaires, la garantie de tous les droits sociaux, des congés maternité et maladie, et d’une façon générale, un plan massif de soutien à l’emploi et de lutte contre la précarité.

Le vendredi 26 mars, une délégation représentative des occupant.e.s a été reçue au Ministère du Travail. Celui-ci s’est montré très flou sur un certain nombre de revendications et totalement fermé sur la première d’entre elles : pour l’État, il n’est pas question de revenir sur la réforme de l’assurance chômage, qui doit entrer en vigueur le 1er juillet prochain et va accroitre encore plus la précarité. Quant à la reconduction de l’année blanche pour les professionnels du spectacle rien n’est moins sûr.

Pour ces raisons, les non-réponses du Ministère du Travail sont inacceptables, les occupations se poursuivront et pourraient s’amplifier. Notre protection sociale est notre bien commun, préservons-la.

 

En région Nouvelle-Aquitaine, les lieux occupés à ce jour sont :

Théâtre de L'Union de Limoges - Centre Dramatique National – depuis le 11 mars // Moulin du Roc de Niort - Scène Nationale – depuis le 11 mars // Odyssée de Périgueux - Scène Conventionnée – depuis le 12 mars // TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers - Scène Nationale- depuis le 15 mars // Espaces Pluriels - Scène Conventionnée de Pau, Zénith et Cinéma Le Méliès de Pau – depuis le 15 mars // Théâtre L'empreinte de Brive-Tulle - Scène Nationale – depuis le 15 mars // Théâtre de Gascogne de Mont de Marsan - Scène Conventionnée – depuis le 16 mars // Théâtre d'Angoulême - Scène Nationale – depuis le 19 mars // La Coursive de La Rochelle - Scène Nationale – depuis le 19 mars // Théâtre Michel Portal de Bayonne - Scène Nationale – depuis le 26 mars // Rock School Barbey de Bordeaux - Scène de Musiques Actuelles – depuis le 23 mars

 

Une Tribune rédigée par : Coordinations Intermittent.e.s et Précaires (Cip) Dordogne, Gironde, Limousin / Collectif Intermittents et Précaires du Sud-Ouest (Cipso) / les syndicats de la Cgt Spectacle (SFArtistes, SFRéalisateurs, Synptac , Samna, Snap, Snac) / Ensemble des Syndiqués Pyrénées Ouest Culture (Espo)  / Occupation Théâtre au Peuple – Occupation Union / Syndicat National des Musiciens-Fo / Sud Culture Solidaires Béarn-Gironde…