Vous êtes ici

S’EN SORTIR

Comme tout le monde, nous sommes confinés et avons dû en urgence réorganiser notre travail à distance afin de ne pas rompre la dynamique en cours et ne pas hypothéquer celle de la saison prochaine. Dès le 13 mars, nous avons publié un communiqué sur notre page Facebook afin de rassurer nos partenaires et les équipes artistiques de  Nouvelle-Aquitaine tout en les assurant, au-delà de notre sollicitude, de notre entière mobilisation pour limiter l’impact de la crise sanitaire sur l’économie de leurs projets. Très vu, apprécié et favorablement commenté, ce post a été immédiatement suivi d’effets car nous avons déjà arbitré une quarantaine de dossiers suite à des annulations et des reports.

Cet engagement a un coût, mais il n’a pas de prix car nous savons que les précaires le seront encore plus avec cette crise sans précédent et en première ligne les artistes et les techniciens qui relèvent du régime de l’intermittence.

Pour en savoir plus sur nos engagements concrets, CLIQUER ICI.

Très réactifs, nous nous engageons à répondre dans un délai de 48h maximum à tous les mails adressés à
joel.brouch@oara.fr evelyne.gen@oara.fr irene.aumailley@oara.fr aurelie.chauffier@oara.fr vanessa.lechat@oara.fr
et à traiter chaque problème dans son contexte et sa singularité.

Notre détermination rejoint celle de nombreuses collectivités, organisations professionnelles et syndicats. Dans cette lettre électronique, dont le contenu est orienté par l’inédite crise sanitaire à laquelle notre pays, l’Europe et le Monde sont confrontés, nous avons demandé à la Région Nouvelle-Aquitaine et au Ministère de la Culture via sa Direction Régionale des Affaires Culturelles de présenter leurs dispositions pour soutenir le secteur culturel, et proposé une tribune à Martin Palisse, artiste circassien, directeur du PNAC de Nexon et secrétaire délégué au SYNDEAC.

Malgré les turbulences, de nombreuses initiatives témoignent de la solidarité des acteurs culturels. Parmi elles, la diffusion de spectacles à domicile via les réseaux sociaux grâce à la générosité des artistes. L'OARA ouvre ainsi un cycle de diffusion en ligne sur sa page Facebook de spectacles et de concerts qu'il a soutenus en création.

Puissions-nous sortir de cette épreuve le plus rapidement possible et le moins affaiblis.