Vous êtes ici

RE : LES MONSTRES

Distribution: 
Comédien / Dominique Pinon Musique Alexandros Markeas Textes / Pierre Senges Mise en scène et scénographie / Stéphan Grogler Chanteur / Paul-Alexandre Dubois Tuba français - Alboka / Vianney Desplantes Tuba français - Ophicléide / Corentin Morvan Tuba français - Flûte / Jean Daufresne Tuba français - Serpent – accordéon / Patrick Wibart Piano / Alexandros Markeas Percussion / Rémi Duruet

En 1963, Dino Risi fait défiler au cinéma une ménagerie de monstres bientôt célèbres : on y découvre des policiers louches, des prêtres douteux et de crapuleuses dames du monde. Le succès est tel que le public en redemande et en 1977, Risi accompagné de Monicelli tire de son chapeau d’autres figures à la fois sidérantes et hilarantes. Les années ont passé mais les monstres n’ont pas disparu, c’est, à peine s’ils ont changé de costume ; de nombreux autres ont fait leur apparition. Risi et Monicelli n’étant plus de ce monde, c’est à nous d’exposer la galerie des monstres nouveaux. Ils seront toujours grotesques et sublimes, mais ils seront célébrés sur scène et en musique. Dominique Pinon (qui a eu l’occasion de croiser quelques monstres dans les films de Jeunet) leur prêtera sa voix ou leur donnera la réplique. Paul-Alexandre Dubois, comédien et chanteur, lui fera écho en chansons, comme Gassman faisait écho à Ugo Tognazzi, au cours de sketchs percutants.
Autour d’eux, les tubas du quatuor OPUS333 seront là pour donner le rythme et faire swinguer la monstruosité. La musique composée par Alexandros Markéas peut parfois adoucir les moeurs - mais s’il le faut, elle sait aussi s’en moquer.

RENDEZ-VOUS
10/10/2018 > Présentation du projet au salon d’artistes du FAB / BORDEAUX (33)

CRÉATION
envisagée pour la saison 2019/2020





Genre
musique
pluridisciplinaire

Saison
2018/2019

Compagnie

OPUS 333

Réunis par une profonde amitié et une sensibilité artistique commune, quatre jeunes saxhornistes se lancent en 2009 dans une aventure inédite : explorer l’univers de la musique de chambre en quatuor de ... saxhorns ! Leur passion et leur enthousiasme insouciant les poussent à transcrire eux-mêmes des quatuors de Mendelssohn et de Webern, la musique pour piano de Dvorák, des choeurs de Debussy. La création étant également au centre de leur pratique, ils passent commande à des compositeurs prêts à révéler les sonorités inouïes du saxhorn tels qu’Alexandros Markeas, Claude Barthelemy ou Benjamin Attahir. D’année en année, se construit ainsi un répertoire riche et sur mesure, propice à dépasser les limites de leurs instruments. De même, leur exigence et leur désir constant d’enrichir leur horizon musical les mènent à se présenter dans la classe de la pianiste Claire Désert et du violoniste Ami Flammer au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. En 2014, ils y obtiennent un Master de musique de chambre avec les félicitations du jury.

Soucieux de développer et d’améliorer la facture même de leur instrument, ils allient
leur expérience musicale avec le savoir-faire du fabricant d’instruments Willson. De leur collaboration passionnée naît le modèle Willsax, que le quatuor joue aujourd’hui en concert. En quelques années c’est déjà plus 100 concerts en France et à l’étranger dans de lieux prestigieux : le Théâtre du Châtelet, la salle Pleyel, le Palau de la Mùsica à Valence, la Salle Cortot, le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne ou la cathédrale St John de Knoxville, mais aussi en plein air ou encore au coeur même d’une centrale électrique !
À chacun de ces concerts, les musiciens d’Opus333 sont heureux de partager leur aventure avec le public, en faisant découvrir ou redécouvrir le saxhorn, en réinventant certains trésors de la musique classique et d’aujourd’hui.

http://www.opus333.com/