Vous êtes ici

MAISON GRAZIANA

Distribution: 
Conception / Caroline Melon Avec / Maylis Détrie, documentariste sonore, Jonathan Macias, plasticien-scénographe, Ivan Mathie, photographe

Le Théâtre le Liburnia a confié à Caroline Melon un projet au long cours : mettre en récit la ville de Libourne pour 3 ans. La première étape de cette collaboration a eu lieu autour de la Maison Graziana et a donné naissance à une fiction romanesque et immersive, ainsi qu'à une installation dévoilant les mystères de ces jours et ces nuits passés à vivre dans la Maison, ouverte au public pendant Fest'arts, en août dernier. Une exposition photographique invitant à découvrir les vrais personnages du récit prolongera le projet et inaugurera la saison 2018/2019 du Liburnia.

Après l'exploration singulière d'une histoire intime, Caroline Melon et Jonathan Macias s’intéresseront à un endroit de la ville qui rassemble : la Bastide, espace central où le coeur de la ville bat, entre marchés, commerces et rues passantes, où l'on se croise et où l'on vit ensemble. Développant leurs protocoles habituels de mise en écoute, les artistes vont commencer par résider dans ces lieux, sentir, discuter, rencontrer, mener des ateliers, puis ils écriront ensuite un récit minutieusement ciselé, une aventure unique et sur mesure qui ne pourrait pas avoir lieu ailleurs qu'à Libourne. La troisième année sera, sans doute, consacrée aux quais et au port (l'ouverture vers le monde, l'accueil de celui-ci).

RÉSIDENCES
> Maison Graziana / LIBOURNE (33)
19 au 23/02/2018
23 au 27/04/2018
26 au 29/06/2018
27/07 au 01/08/2018

CRÉATION
02 au 04/08/2018 > Fest’arts / LIBOURNE (33)

DIFFUSION
exposition ouverture de saison 2018/2019 > Le Liburnia / LIBOURNE (33)





Genre
arts de la parole
pluridisciplinaire

Saison
2018/2019

Compagnie

DE CHAIR ET D'OS

De chair et d’os invente des projets artistiques en fonction de contextes. Caroline Melon, sa directrice artistique, conçoit des dispositifs qui répondent à une envie, une problématique exprimées par un.e commanditaire ou bien décelées lors d’une étude attentive de l’environnement. Celui-ci peut être géographique (un bâtiment, un quartier, un territoire) ou dessiner un périmètre plus abstrait (paysage politique, monde de l’entreprise…). Elle met ensuite en œuvre un processus qui peut s’avérer être l’oeuvre en elle-même, ou bien aboutir à une forme d’activation, de restitution. Elle rassemble des équipes d’artistes et d’intervenant.e.s aux profils variés qu’elle met en scène pour des actions qui correspondent à leur savoir-faire, dans un léger pas de côté amené par un récit commun. Le processus artistique se double la plupart du temps d’un travail avec les personnes du territoire (éducation artistique, médiation, participation etc).

Mais pas que.

De chair et d’os aime aussi les coups de coeurs, les idées débiles, les contraintes ingérables, les projets trop compliqués, les trucs évidents et simplistes, les coins de table où on discute, les trouvailles dont on n’est pas sûr, les certitudes, les hésitations, les bonnes raisons de ne pas y aller, les tentatives perdues d’avance mais qu’on ne peut pas s’empêcher de faire, les tripes qui disent qu’on y va quand même, le cerveau qui rejoint.

Si vous avez dans votre poche une des choses sus-nommées, avec en mouchoir dessus l’envie de fabriquer avec d’autres, contactez-nous.

BORDEAUX
c.melon@dechairetdos.fr
Site Internet