Vous êtes ici

LE MOLIÈRE-SCÈNE D'AQUITAINE A 20 ANS

Le 20 mars 1995, le Conseil régional d’Aquitaine inaugurait le Molière rénové et confiait la gestion de la salle bordelaise à son agence culturelle l’Office Artistique de la Région Aquitaine qui avait aménagé ses bureaux dans les étages supérieurs en 1991.

Baptisée Molière-Scène d’Aquitaine, la salle, qui fut un théâtre fondé et dirigé par Félix de Rochebrune dans les années 1960, devint un cinéma au début des années 1980 avant de s’éteindre progressivement dans l’anonymat de séances X. La résurrection de cet écrin au centre de la Capitale régionale est marquée par deux étapes distinctes.

Les 10 premières années, la salle fut un lieu de programmation repéré qui compensait les carences de l’agglomération bordelaise. Eclectique, la programmation privilégiait les projets artistiques les plus contemporains et défendait la chanson française avec conviction.

Prenant acte de l’évolution positive du paysage artistique et culturel régional, le Molière-Scène d’Aquitaine cessa d’être un lieu de diffusion en 2004 pour devenir un espace de résidence de recherche et d’expérimentation rémunérée. Chaque jour ouvré de l’année des artistes aquitains y travaillent en liberté. Maison commune des artistes et des opérateurs culturels aquitains, le Molière-Scène d’Aquitaine singularise le projet de l’Oara qui s’épanouit à partir de cette salle mais bien au-delà de ces murs…