Vous êtes ici

ÉDITORIAL

Nous savons désormais que le 11 mai marquera dans notre région le retour très progressif à une vie déconfinée.

Le chemin sera donc encore long avant que nous retrouvions une activité normale et nous vivrons pour la première fois un été sans festivals après une dernière partie de saison annulée. Ce scénario-catastrophe inédit nous oblige à trouver dans l’urgence des solutions pour les nombreux artistes fragilisés par cette situation. Ils savent pouvoir compter sur notre détermination et notre capacité à répondre précisément et concrètement.

À ce jour nous avons ainsi traité plus de 200 dossiers et multiplié les initiatives pour atténuer le choc de la crise. Au-delà de la nécessaire solidarité en actes, notre priorité reste toutefois la finalisation de la saison 2020/2021 car il nous faut recréer du dynamisme.

Ce pragmatisme ne nous empêche pas de réfléchir à un avenir différent grâce notamment à des lectures inspirantes d’articles de Bruno Latour, Yves Citton et Jean-Michel Lucas que vous retrouverez sur notre site oara.fr. Et de maintenir le lien entre vous et les artistes de notre région grâce à notre « Saison à Domicile » à découvrir sur notre compte FACEBOOK.