Vous êtes ici

ÉDITORIAL

Jeux de mains, pas de vilains…

 

Le mois d’avril sera celui de la marionnette. Ne voyez toutefois aucune référence désobligeante à l’élection présidentielle pour laquelle nous avons le plus grand respect et invitons aux urnes les 10 et 24/04. Entre les deux tours, nous vous proposons de nous rejoindre à la MÉCA à Bordeaux le 21/04 pour une journée professionnelle dédiée aux arts de la marionnette organisée dans le cadre de l’accueil en résidence pendant trois semaines de la compagnie Elvis Alatac pour sa création 2022/2023 « Un homme à abattre ». Cette rencontre importante a été conjointement initiée par l’OARA et la DRAC Nouvelle-Aquitaine avec la complicité des forces vives marionnettiques néo-aquitaines dont l’Espace Jéliote à Oloron-Sainte-Marie récemment labellisé Centre National de la Marionnette. Elle permettra de faire un état des lieux des dynamiques à l’œuvre dans notre région et des perspectives renouvelées de collaboration. La participation du festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières, et des associations nationales THEMAA et Latitude Marionnette, permettra d’ouvrir les échanges au-delà des enjeux régionaux. Un salon d’artistes ajoutera à l’intérêt de ce temps fort qui sera ouvert par Charline Claveau/Vice-Présidente en charge de la Culture, des Langues et cultures régionales, du Patrimoine et de la Francophonie de la Région Nouvelle-Aquitaine et Maylis Descazeaux/Directrice de la DRAC Nouvelle-Aquitaine. Une double présence très appréciée qui témoigne si besoin était de l’ambition commune que la Région et l’État ont pour le développement des arts de la marionnette en Nouvelle-Aquitaine.

[En savoir + / S’inscrire]

 

Visuel : « Un homme à abattre »/Elvis Alatac. Crédit : Pier Porcheron