Vous êtes ici

CE QU’ON ATTEND DE MOI

Distribution: 
Texte / Vincent Guédon Mise en scène / Jeanne Desoubeaux Avec / Jérémie Arcache, Arthur Daniel, Elios Noël, Martial Pauliat Dramaturgie / Pierre Chevallier Scénographie et costumes / Cécilia Galli Régie générale / Paul Amiel Création musicale / Jérémie Arcache et Martial Pauliat

Dans Ce qu'on attend de moi, Sonny, informaticien au chômage, nous raconte un souvenir, ou bien un rêve : celui d'une prise d'otage dans un Pôle Emploi qui lui permettrait de se faire enfin entendre en diffusant un document sur sa vie intitulé Le Mépris et la Précarité.

Frank dans Le monde me quitte nous raconte sa fuite hors du monde : fuite après la faillite de l'entreprise qu'il dirigeait, fuite dans une forêt mythologique près d'une autoroute, fuite dans la solitude, à la recherche du silence. L'un veut se faire entendre et doit prendre la parole de force, l'autre veut se "taire enfin" et venir au calme. Deux trajectoires contraires mais un même désir de rupture, une même tentative de métamorphose.

La musique est au coeur du projet. Live, créée, improvisée ou reprise, des Talking Heads à Schubert en passant par des chants anciens, elle accompagne, contrebalance ou déplace chacune de ces paroles. Elle permet d'ouvrir l'espace du fantasme, et d'accéder à l'imaginaire comme à l'intimité de chacun des personnages. C'est un diptyque pour quatre interprètes : deux musiciens et deux comédiens. Ce qu’on attend de moi et Le monde me quitte sont publiés aux Éditions D’ores et déjà. Vincent Guédon a reçu les encouragements du Centre National du Théâtre pour le texte Ce qu’on attend de moi en 2014.

RÉSIDENCES
03 au 14/09/2018 > Les Tréteaux de France / AUBERVILLIERS (93)
05 au 11/11/2018 > Le Gallia Théâtre / SAINTES (17)

CRÉATION
12 et 13/11/2018 > Le Gallia Théâtre / SAINTES (17)

DIFFUSION
27/11/2018 > CCM Jean Gagnant / LIMOGES (87)





Genre
musique
théâtre

Saison
2018/2019

Compagnie

MAURICE ET LES AUTRES

"« Maurice », c’est le fruit de la rencontre de jeunes artistes, d’univers tellement différents qu’ils n’auraient jamais pensé pouvoir créer ensemble. Vidéastes, metteure en scène, chanteurs – baroque et lyriques, musiciens pop et classiques, dramaturge, scénographes, costumiers, créateur lumière… réunissez tout cela et voilà Maurice. Mais ils ne sont pas tout seuls, Ravel est là (le premier), Massenet aussi, Purcell, Colette et d’autres créateurs d’hier et d’aujourd’hui.

Au départ, il y a Jeanne (Desoubeaux), comédienne et metteure en scène, disciple du « cinéma engagé » de Robert Guédiguian ; Igor (Bouin), baryton et chef de chœur, passionné par l’univers musical de Walt Disney et le monde enchanté de la musique du début du XXe siècle anglaise façon John Rutter ; et Martial (Pauliat), ténor, claveciniste, directeur d’ensemble et amoureux de la musique baroque. Lui ne jure que par Batman (vraiment), la Passion selon Jean de Bach et la symphonie de chambre de Chostakovitch.

Les membres de la troupe se sont formés au Théâtre National de Strasbourg, Théâtre National de Bretagne, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, à l’Institut Louis Lumière, aux Beaux-Arts de Paris ou à la Maîtrise de Notre-Dame. Ensemble, ils font le pari de relire, d’adapter, de décloisonner les arts pour révéler et rendre universelles les œuvres anciennes et actuelles dont ils sont convaincus de la pertinence pour notre temps.

Tout ça donne du théâtre musical. Enfin, difficile de qualifier cet objet artistique qui transcende allègrement les genres. Ce qui est certain, c’est qu’au centre se trouve l’opéra, l’« art total » censé unifier musique et théâtre. Maurice & les autres travaille au dosage des deux. À rendre la musique théâtrale et le théâtre musical. À « décomplexer » l’interprétation et à rendre « évidente » la dramaturgie.

Depuis 2015, ils donnent corps à ce projet à travers des pièces comme L’enfant et les sortilèges (Maurice Ravel), Didon et Énée (Henry Purcell) ou Ce qu’on attend de moi (Vincent Guédon). Leur engagement se situe aussi auprès d’un public amateur (lycéens, écoliers, passionnés…) avec lequel ils mènent un travail artistique – constitution de chœurs, mise en scène -  et qu’ils n’hésitent pas à intégrer à certaines de leur création.

La Maison Maria Casarès, Les chantiers de la création 93 (Mains d'Œuvres) apportent depuis 2016 un soutien précieux à la compagnie qui lui permet de prendre son envol."

Edouard Niqueux, Spectateur et conseiller administratif

 

LIMOGES
07 86 84 43 23
mauriceetlesautres@gmail.com
https://www.mauriceetlesautres.com/