Vous êtes ici

DE CHAIR ET D'OS

MAISON GRAZIANA


Mademoiselle Graziana a légué à la ville de Libourne un bien précieux et symbolique : sa maison. Sur une commande du Théâtre Liburnia, Caroline Melon a conçu un projet autour de cette demeure, de son histoire et de ses secrets. Elle s’est imprégnée du roman familial, a mené enquête, réalisé des entretiens, édifié des arbres généalogiques, tenté d’en percer les zones d’ombres. À partir de cette histoire réelle ou fantasmée, Caroline Melon accompagnée des artistes qu'elle a conviés a imaginé deux installations. Avec Les murs, le visiteur est invité à déambuler dans les espaces de cette maison marquée par les traces d’une vie passée. Sous la forme d’un puzzle épistolaire, se recompose peu à peu au fil du parcours un récit romanesque. En contrepoint, l’exposition Les soubassements donne accès au travail documentaire comme aux enjeux plus intimes qui ont nourri le processus de création. Dans ce projet Maison Graziana, il est question d’histoires de femmes, de maternité et de féminité, de sa construction, de ses apparats, de ses mystères comme de ses rêves perdus.

02 au 04/08 > Fest’arts - Libourne (33)





Genre
arts de la parole
arts de la rue

Saison
2018/2019

Compagnie

DE CHAIR ET D'OS

De chair et d’os invente des projets artistiques en fonction de contextes. Caroline Melon, sa directrice artistique, conçoit des dispositifs qui répondent à une envie, une problématique exprimées par un.e commanditaire ou bien décelées lors d’une étude attentive de l’environnement. Celui-ci peut être géographique (un bâtiment, un quartier, un territoire) ou dessiner un périmètre plus abstrait (paysage politique, monde de l’entreprise…). Elle met ensuite en œuvre un processus qui peut s’avérer être l’oeuvre en elle-même, ou bien aboutir à une forme d’activation, de restitution. Elle rassemble des équipes d’artistes et d’intervenant.e.s aux profils variés qu’elle met en scène pour des actions qui correspondent à leur savoir-faire, dans un léger pas de côté amené par un récit commun. Le processus artistique se double la plupart du temps d’un travail avec les personnes du territoire (éducation artistique, médiation, participation etc).

Mais pas que.

De chair et d’os aime aussi les coups de coeurs, les idées débiles, les contraintes ingérables, les projets trop compliqués, les trucs évidents et simplistes, les coins de table où on discute, les trouvailles dont on n’est pas sûr, les certitudes, les hésitations, les bonnes raisons de ne pas y aller, les tentatives perdues d’avance mais qu’on ne peut pas s’empêcher de faire, les tripes qui disent qu’on y va quand même, le cerveau qui rejoint.

Si vous avez dans votre poche une des choses sus-nommées, avec en mouchoir dessus l’envie de fabriquer avec d’autres, contactez-nous.

BORDEAUX
c.melon@dechairetdos.fr
Site Internet