Vous êtes ici

RÉSIDENCES

RÉSIDENCES

Les résidences à la MÉCA battent leur plein avec ce mois d’octobre la fin de la résidence de « Ce qui s’appelle encore Peau » de la compagnie Jeanne Simone, et les accueils de l’ensemble Proxima Centauri qui fête ses 30 ans le 21 octobre avec ses invités PARAMIRABO (Montréal) et HANATSUmiroir (Strasbourg), de la compagnie De Chair et d’Os pour sa création 2022 « Quand ça commence », de Gilles Baron et sa compagnie Origami pour son projet artistique et sportif « Oli Park » et François Corneloup et sa formation Sons Vifs pour sa création musicale et théâtrale « Noces Translucides » à partir d’une photographie de Guy Le Querrec avec la participation d’Anne Alvaro (sortie de résidence ouverte au public le 28/10 à 18h30 [S’inscrire].

Elles ne sont pas moins dynamiques dans les territoires de la Nouvelle-Aquitaine avec 5 résidences co-organisées par l’OARA à Graines de Rue à Bessines-sur-Gartempe (87) avec la compagnie Née d’un doute pour sa création « Monde parallèle », à  La Grève-sur-Mignon (17) avec le Duo Frangélik pour son projet « Petit arbre », au Théâtre Jean Ferrat à Ruelle-sur-Touvre (16) et à La Quintaine à Chasseneuil-du-Poitou (86) avec la compagnie Le Passage pour sa création « On pourrait recommencer à aimer vraiment la vie », au Théâtre Hélios à Mérinchal (23) avec la compagnie Jusqu’à l’Aube pour sa création « Pandore, mythologie contemporaine de l’espoir » et au CRABB à Biscarrosse (40) avec la compagnie Crazy R pour sa création « Vis dans le vide ».

 

Photo : « Pandore, mythologie contemporaine de l’espoir »/cie Jusqu’à l’Aube – crédit : Catherine Passerin