Vous êtes ici

Le journal de Nathan Adler, Low/Heroes, un hyper-cycle berlinois

Distribution: 
D’après le texte éponyme de David Bowie (Outside 1995) , Conception : Renaud Cojo, Assisté de Aude Le Bihan, interprétation (film et plateau ) : Bertrand Belin, Conception, Décor : Éric Charbeau, Philippe Casaban, Musique interpretée sur scène : Stef Kamil Carlens, Scénographie : Philippe Casaban, Éric Charbeau, Conception Lumières : Éric Blosse, Conception Technique Vidéo : Éric Michaud, Laurent Rojol

En résidence : du 21 au 30 janvier
Sortie de résidence : 30 janvier
 
C’est en puisant dans les symphonies « Low » et « Heroes » (d’après David Bowie), du compositeur américain Philip Glass, que Renaud Cojo s’est immergé dans une nouvelle création en 3 volets, dont cette adaptation du « Journal de Nathan Adler » (écrit par Bowie lui-même) sera l’un des segments. Pour traduire l’étrangeté de ce court récit policier, Renaud Cojo mixe cinéma, théâtre, récit et musique en live en ouvrant son univers à deux recrues de choix : les très doués Bertrand Belin et Stef Kamil Carlens (guitariste qui a officié pour dEUS et fondateur de Zita Swoon). En sortie de résidence vous découvrirez une vingtaine de minutes de cet excitant projet qui verra le jour en mars 2015 à Paris (1) dans le cadre de l’exposition « David Bowie Is ».
 
(1) L’ensemble du triptyque Low /Heroes, un hyper-cycle berlinois sera présenté à la Philarmonie de Paris (Cité de la Musique) les 7 et 8 mars 2015 avec l’Orchestre national d’Île-de-France sous la direction de Enrique Mazzola, puis en novembre 2016 à l’Opéra National de Bordeaux.
 
 
Coproducteurs: 
Partenaires : Cité de la Musique Paris ; Orchestre national d’Île-de-France sous la direction de Enrique Mazzola, Opéra National de Bordeaux, Les films Jack Fébus, Spectre Production.




Genre
performance
pluridisciplinaire

Type de résidence
Molière-Scène d'Aquitaine

Saison
2014/2015

Compagnie

OUVRE LE CHIEN

Présentation de la compagnie : Ouvre le chien est une structure dont la vocation est le recyclage « in vivo » d’utopies contrariées. Son objectif est de soustraire au champ de la représentation, une série organique d’évènements liés par la  mécanique fantastique et la complexité d’être au monde, dans son désordre magnifique, sa révolte sourde. Son champ d’action : l’édition, l’imagerie numérique, les actions jouées, l’expérimentation. Renaud Cojo et son équipe en mesurent quotidiennement le (l’) (in)confort grâce à une exploration en apnée appréhendée à travers ce que l’on peut nommer le théâtre. Un certain nombre de spectacles de théâtre sont à l’actif du groupe. Aujourd’hui Ouvre le Chien se tourne volontiers vers des formes mouvantes dont l’expérience de la représentation trouve ses limites.

Bordeaux
05 57 01 36 10
olechien@wanadoo.fr
Site Internet