Vous êtes ici

L’UTOPIE EST LA SEULE RÉALITÉ

Distribution: 
Coproducteurs : L’Estive - Scène nationale de Foix et de l’Ariège, Iddac - Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel - Agence culturelle de la Gironde | Aide au projet : Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Nouvelle-Aquitaine - Direction Régionale des Affaires Culturelles, Ville de Bordeaux dans le cadre du fonds d’aide à la création et de soutien à l’innovation | La compagnie est subventionnée par le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine et le Conseil départemental de la Gironde | Soutiens : Festival Les Reclusiennes, Les Bazis - arts vivants en Couserans, l’Atelier des Marches, Théâtre Le Ring - Toulouse

EN RÉSIDENCE : DU 10 AU 14/10 & DU 6 AU 12/02 L’ESTIVE SCÈNE NATIONALE DE FOIX ET DE L’ARIÈGE FOIX (09)
DU 24/04 AU 4/05 THÉÂTRE LE RING TOULOUSE (31)

En partant de l’oeuvre du géographe et anarchiste girondin Élisée Reclus (1830- 1905), nous cherchons à élaborer une écriture scénique entre théâtre et danse d’ordre géopoétique. À générer des relations entre les corps en présence et ce qui fonde un milieu dans l’espace et
dans le temps. À créer un geste englobant éthique, esthétique et politique des relations de l’Homme avec la Terre. Nous serons amenés à travailler en salle et dans des espaces naturels, expérimentant ainsi « une géographie vécue ».

« Je me rappelle encore le jour où mon grand-père me dit que le Sahara est un désert où l’on peut marcher pendant des jours et des jours sans trouver autre chose que du sable. Depuis qu’il m’a donné cette première leçon de géographie, je me vois essayant sans cesse en imagination de réaliser cet espace sans bornes, qui ne finit jamais et toujours recommence. » Élisée Reclus

 

 

Coproducteurs: 
MISE EN SCÈNE Romain Jarry, Loïc Varanguien de Villepin | INTERPRÉTATION Solène Arbel, Sonia Garcia, Séverine Lefévre, Charles Piétri | CRÉATEUR SON Ilias Liosatos | CRÉATEUR LUMIÈRE en cours




Genre
danse
théâtre

Type de résidence
Hors les murs

Saison
2016/2017

Compagnie

COMPAGNIE DES LIMBES

Entre 2001 et 2013, nous réalisons en duo plus de 12 mises en scène au sein de la compagnie des Limbes. Notre théâtre s’élabore dans les marges du sens, aux frontières du langage, dans la transversalité des disciplines artistiques (théâtre, performance, poésie sonore, musique) et des genres littéraires (poésie, romans, théâtre, lettres). Centré autour de la question de la voix et du poème, il est une aventure de l’écoute. Il se nourrit d’une réflexion sur le langage et vise à rendre sensible, perceptible, la manière dont l’oralité d’une écriture transforme la scène et le moment. Un art de la suggestion, une lecture ouverte de l’oeuvre, dans laquelle le spectateur en écoutant co-énonce ce qui se dit, n’est plus le destinataire mais devient le partenaire d’une œuvre en train de se créer, d’une transformation en cours. Le travail avec l’acteur est essentiel et premier pour nous. Il engage une recherche sur la disponibilité à écouter tout ce que fait une parole (rythme, prosodie, sons, silences) à être réceptif à la multiplicité du sens, à l’écoute par tous les pores de la peau de la corporalité particulière d’une écriture. Il n’impose pas d’intention mais livre passage à des rapports corps/langage, des intensités, des saveurs du sens, des sensations. Le son, la lumière et l’espace sont pensés du point de vue d’une poétique, ne représentent pas l’action mais déploient le rythme, l’invention spécifique d’un langage. Épures d’espaces climatiques, écritures de la lumière en relation avec la voix et le rythme du poème, poétique de l’infime, densité et réceptivité des acteurs, ralentis, gros plans, enveloppes sonores, pourraient constituer quelques traits distinctifs de notre écriture scénique.

Bordeaux
05 56 81 14 83
compagnie.des.limbes@wanadoo.fr
Site Internet