Vous êtes ici

Chantier Fabbrica

Avec ce nouveau projet, Christine Dormoy, qui met en scène les musiques d’aujourd’hui, a décidé d’investir des sites industriels. À partir de « La Fabbrica illuminata » de Luigi Nono (1964) à laquelle elle a ajouté le « Poème symphonique pour cent métronomes » de György Ligeti (1962), elle a conçu une pièce pour une voix, un danseur, un altiste, vidéo et quatre haut-parleurs. Dédié à « la matière du temps », ce poème musical résonne étrangement dans des lieux aujourd’hui désertés.