Vous êtes ici

SALUT MARTINE

BÉRÉNICE, SUITE ET FIN


Bérénice, suite et fin.
Corneille propose son sujet, fruit d’un travail de 3 ans, aux deux troupes rivales : Le Palais Royal et l’Hôtel de Bourgogne. Il la cède finalement au plus offrant : Molière et la troupe du Palais Royal. Le sachant, Racine se lance aussitôt dans l’écriture d’une pièce traitant du même sujet dont il confie la création à l’Hôtel de Bourgogne. Les deux pièces sont créées la même semaine à Paris. C’est la pièce de Racine qui est restée dans l’Histoire, dépossédant Corneille de son succès.
Tite et Bérénice est dramaturgiquement une des grandes oeuvres de Corneille. Elle est pourtant tombée dans l’oubli. Traitant de la seconde rupture de Titus et Bérénice, elle est la suite historique, politique et sentimentale de l’oeuvre de Racine et aurait pu s’intituler « Bérénice - le retour ».
Salut Martine réunit pour la première fois ces deux pièces dans un seul et même spectacle.

18/12 > Les 7 collines - Tulle (19)





Genre
théâtre

Type d'aide à la diffusion
Coréalisation en Nouvelle-Aquitaine

Saison
2017/2018

Compagnie

SALUT MARTINE

Salut Martine a été créé par Vincent Menjou-Cortès pour réunir un groupe d’acteurs et une équipe technique - scénographe, vidéomappeur, compositeurs, créateur lumière. Salut Martine a une méthode de travail qui pourrait s’apparenter à celle d’un collectif. C’est un terrain de création où chacun, acteur et technicien, garantit sa responsabilité artistique et son impertinence au cours de chaque réalisation.
Pour Salut Martine, l’humour est indissociable des mises en jeu sociales, philosophiques ou métaphysiques. Salut Martine met à distance tout sentimentalisme de l’abandon pour se concentrer sur un acte théâtral de l’espoir.
BAYONNE
site internet