Vous êtes ici

PAR LA PREUVE QUE LE RÉEL N’EXISTE PAS


Description: 

Supposer que l’invisible soit dans le visible, mais au-delà du regard, c’est penser un paradoxe: Il existerait du visible au-delà du regard. Mais sont-ce encore les yeux, organes de la vision, qui voient cet au-delà du regard ? On pense à l’oeil de l’esprit, à la clairvoyance du visionnaire – poète, prophète, philosophe ou même scientifique. Ainsi les « aveugles » ne seraient pas ceux qu’on croit, ni les « voyants » ceux que l’on pense… Quelle est donc cette vision au-delà de la vision.
Ce projet, à l’origine organisé autour de rencontres avec des chercheurs scientifiques du Centre de Recherches Paul Pascal de Pessac / CNRS aborde cette question de l’invisible / visible dans les liens qu’elle entretient avec le spectaculaire et le fantastique.
Invisibilité dans sa notion d’hypostase, comme objet d’espérance d’un monde à venir, cette performance conçue par Renaud Cojo comme un projet de médiation entre les arts et la recherche scientifique entend rendre compte d’une parole scientifique, philosophique et politique.

 

Date
Jeudi, 16 Novembre, 2017

Ville
POITIERS

Lieu de diffusion
LIEU MULTIPLE

Compagnie

OUVRE LE CHIEN

Ouvre le chien est une structure dont la vocation est le recyclage « in vivo » d’utopies contrariées.

Son objectif est de soustraire au champ de la représentation, une série organique d’évènements liés par la  mécanique fantastique et la complexité d’être au monde, dans son désordre magnifique, sa révolte sourde.

Son champ d’action : l’édition, l’imagerie numérique, les actions jouées, l’expérimentation. Renaud Cojo et son équipe en mesurent quotidiennement le (l’) (in)confort grâce à une exploration en apnée appréhendée à travers ce que l’on peut nommer le théâtre. Un certain nombre de spectacles de théâtre sont à l’actif du groupe. Aujourd’hui Ouvre le Chien se tourne volontiers vers des formes mouvantes dont l’expérience de la représentation trouve ses limites.

Bordeaux
05 57 01 36 10
olechien@wanadoo.fr
Site Internet