Vous êtes ici

ALPHA_LAB


Description: 

Dans le cadre de la soirée danse avec Les Éclats Chorégraphiques

ALPHA_LAB est une expérience d'écriture intermédia qui relie poésie, danse et art numérique. Cette création hybride questionne les jeux d'échelles entre microcosme et cosmos à travers une exploration de la combinatoire infinie de l'alphabet, envisagé comme une matière et un code.


Dans un laboratoire, qui semble aussi être un labyrinthe, un système informatique ou un espace mental, Hortense Gauthier et Philippe Boisnard, avec la danseuse Maud Brethenoux, envisagent les outils informatiques à la fois comme des microscopes et des télescopes afin de traverser les multiples dimensions du réel de l'infiniment petit à l'infiniment grand. Ils construisent une recherche poétique sur l'accidentalité de la matière et du langage en activant en temps réel un processus synergique entre technologie, corps et textualités.

Date
Mercredi, 29 Novembre, 2017 - 20:00

Ville
COGNAC

Lieu de diffusion
L'AVANT SCÈNE - COGNAC

Compagnie

HP PROCESS

Philippe Boisnard et Hortense Gauthier agissent sous le nom d’HP Process depuis 2006.
Leur pratique intermédia se déploie à travers des créations protéiformes (performances numériques, des installations génératives et interactives, des créations videos et sonores.
    La poésie, dans ses dimensions textuelles et numériques, mais aussi visuelles et sonores, est au coeur de leur démarche. Entre improvisation poétique, deconstruction du langage, jeux typographiques et récupération de données, ils inventent des dispositifs d’écriture performatifs, interactifs, ou participatifs, qui mettent en jeu corps, réseau, technologies mobiles et territoires.
      Les technologies numériques sont pour eux des outils d’extension, de deconstruction et d’intensification du langage et des formes de discours, autant qu’un médium capable de déployer l’écriture hors des cadres auxquels elle est assignée.
Ils tentent d’écrire et d’agir à travers et par-delà les écrans en interrogeant les transformations relationnelles et langagières produisent par les nouvelles technologies, ils questionnent la matérialité et la virtualité du corps, l’histoire et la fabrication du langage, les relations générées par les réseaux
     Leur travail de création sonore se développe aussi bien dans une logique d’improvisation à partir de poésie partition et de la voix, que de composition de synthèses granulaires. Leur recherche se situe dans une perspective bruitiste allant de la poésie sonore électronique aux paysages sonores.
Il travaillent essentiellement avec des logiciels libres, et Philippe Boisnard développe de nombreux outils de création sur Pure Data.

Ils définissent leur démarche par le concept PAN (POESIE ACTION NUMÉRIQUE), à travers lequel ils interrogent le rapport entre corps, langage, espaces et technologie.

06 65 30 06 95
site